Collège+ -- Inclusion scolaire en classe ordinaire

Le 3ème plan Autisme met en priorité le renforcement de l’inclusion scolaire et l’accompagnement scolaire des enfants avec TSA. Cependant, l’inclusion en classe ordinaire des élèves avec TSA est souvent compromise du fait des difficultés socio-adaptatives qu’ils manifestent notamment lors des primo-inclusions en classe ordinaire. Pour cette raison, souvent les enfants avec TSA sont inclus au sein de structures scolaires ordinaires mais dans des classes spécialisées, appelées ULIS (Unité Localisée pour L’Inclusion Scolaire) pour le collège.

Depuis 2012, en étroite collaboration avec le Ministère de l’Education Nationale, l’Académie et le Rectorat de Bordeaux ainsi que le Centre Ressources Autisme d’Aquitaine, l’équipe Phoenix développe une étude visant à construire et à valider l’efficacité d’un assistant scolaire numérique sur tablette auprès d’élèves en ULIS en leurs proposant des outils (i.e. , applications) pour soutenir leurs activités pédagogiques et communicationnelles, et ceci, pour faciliter leur inclusion en classe ordinaire dans les enseignements fondamentaux (français, histoire, géographie, etc.).

Une approche multidisciplinaire est nécessaire pour couvrir le spectre des activités de ce projet, de l’identification des besoins en passant par le développement logiciel et jusqu’au déploiement et à l’évaluation des applications d’assistance. Aussi le projet regroupe des chercheurs en informatique (Charles Consel, Equipe Phoenix, Inria Bordeaux Sud-Ouest), en sciences cognitives (Hélène Sauzéon, Lab. « Handicap, Activité, Cognition, Santé » EA-4136, SFR Neurosciences, Université de Bordeaux), et en pédopsychiatrie (Kattalin Etchegoyhen, Anouk Amestoy, Manuel Bouvard, Centre Ressources Autisme et Troubles Envahissants du Développement Aquitaine, Centre Hospitalier Charles Perrens).

Applications

Collège+ est un ensemble de sept applications. Trois applications sont des applications d’assistance, guidant l’enfant à travers les tâches spécifiques dans la classe. Trois autres applications d’entrainement, conçues comme des « serious games », adressent des processus cognitifs spécifiques mis en jeu dans les situations sociales en environnement scolaire. La dernière application est une méta-application proposant un lien vers les trois applications d’entrainement, avec un accès aux statistiques d’utilisation de ces dernières (fréquence d’utilisation, progrès dans les niveaux, etc.). Pour chacune de ces applications, les contenus sont gérés séparément de l’interface, ce qui implique que chaque élément (images, textes, paramètres, etc.) peut être modifié à tout moment sans modifier l’interface des applications. Cela permet de pouvoir modifier le contenu des applications pour les adapter à l'utilisateur. Chaque application enregistre dans un fichier « log » les informations relatives aux interactions de l’utilisateur (i.e. l’enfant).

Applications d'assistance

Routines scolaires. Cette application a pour objectif de guider l'utilisateur dans des activités et des situations scolaires, telles que : entrer/sortir de la classe, prendre des notes, sortir ses affaires, ou encore gérer son agenda et noter ses devoirs. Chaque activité a été décomposée en une série d'étapes pour guider l'utilisateur lors de l'exécution d'une tâche. Lorsque l'utilisateur sélectionne une tâche dans la liste, l'application fournit une visualisation des étapes une à une, et affiche une consigne écrite accompagnée d'une image représentant l'étape en cours. Aussi, des vignettes des étapes précédente et suivante sont affichées sur l'écran pour un meilleur repérage.

Routines de communication. De la même manière que l'application de routines scolaires, cette application a pour objectif de guider l'enfant dans les activités et situations de communication à l'école/dans la classe. Quatre scénarios sont disponibles pour couvrir les situations où l'utilisateur doit initier une interaction ou y répondre, et en fonction de l'interlocuteur (enseignant, camarade). Cette application a été conçue de façon identique à l'application de routine, en ce qui concerne l'affichage, une à une, des étapes des tâches à réaliser.

Régulation émotionnelle. Cette application a pour objectif d'aider l'utilisateur à auto-réguler ses émotions. L'application affiche tout d'abord des émoticones représentant 4 émotions basiques (joie, colère, peur, tristesse), et propose à l'utilisateur de sélectionner l'émotion qu'il pense ressentir. Puis, une échelle sous forme de thermomètre apparait pour lui demander de préciser le niveau d'intensité de cette émotion. Une fois le niveau sélectionné, l'application propose différents contenus en fonction de l'intensité de l'émotion. Au premier niveau, elle propose des stratégies de relaxation et de respiration ; au second, elle propose des photos et au troisième des vidéos. Pour le dernier niveau d'intensité, on propose à l'utilisateur de sortir de la classe pour prendre le temps de se calmer. Le contenu des différents niveaux peut être modifié pour correspondre aux intérêts et aux stratégies efficaces pour un utilisateur donné, et sous le conseil des parents, des professionnels et des enseignants.

Applications d'entraînement

Trois applications d'entraînement ont été conçues comme des "serious games", avec des niveaux de difficulté croissants qui peuvent être atteint après un certain ratio de bonnes réponses.

Reconnaissance d'émotions statiques. Cette application a pour but d'entraîner les capacités de reconnaissance des émotions à partir d'images. L'utilisateur a pour consigne de retrouver l'émotion demandée parmi 4 images représentant des personnes qui expriment différentes émotions. La consigne est accompagnée d'un émoticone représentant l'émotion recherchée. Il y a sept émotions possibles à trouver : joie, tristesse, colère, peur, surprise, dégout et neutre. Les niveaux de difficulté sont déterminés par l'utilisation de photos de personnes familières vs. non-familières.

Reconnaissance d'émotions dynamiques. Cette application a pour objectif d'entraîner les capacités de reconnaissance des émotions à partir de vidéos. Une petit vidéo est présentée à l'utilisateur. De temps à autres, la vidéo stoppe et on demande à l'utilisateur d'indiquer l'émotion ressentie par le personnage. IL y a quatre possibilités d'émotions : joie, colère, peur, tristesse. Les vidéos peuvent être ralenties pour créer différents niveaux de difficulté. Également, en termes de contenu, on peut distinguer plusieurs niveaux de difficulté : 1) vidéos de cartoons basiques (forme simple, peu de textures) ; 2) cartoons plus sophistiqués ; et 3) films avec des acteurs.

Orientation du regard. Cette application a pour but d'entraîner l'utilisateur à regarder les stimuli sociaux pertinents. L'application présente une image d'un visage, et quelques secondes après, un symbole apparait brièvement dans les yeux du personnage. L'utilisateur pourra alors rappeler le symbole qui a été affiché, s'il a bien regardé les yeux du personnage. De cette façon, l'application peut entraîner l'utilisateur à prêter attention aux stimuli sociaux pertinents. Deux niveaux de difficulté ont été implémentés : 1) photos de visages (le symbole apparait dans les yeux) ; et 2) photos de scènes (le symbole apparait sur le visage de la personne importante). Un autre niveau de difficulté réside ans le temps de présentation du symbole.

Évaluation

Une évaluation in-situ de l'outil Collège+ a été menée dans les classes ULIS de trois collèges publics de la région Aquitaine, accueillant des jeunes avec TSA ou d'autres troubles cognitifs (déficience intellectuelle, troubles des apprentissages). Pour évaluer les effets de Collège+, une batterie de tests a été constituée et administrée aux jeunes avant et après utilisation de la solution Collège+ pendant 3 mois. Les tests choisis évaluaient les capacités sociocognitives et les comportements socio-adaptatifs. Aussi, l'utilisabilité a été évaluée en récoltant les points de vue des parents, et en récoltant des données d'utilisation de l'outil Collège+.
Les résultats de cette évaluation se sont révélés favorables avec une augmentation des comportements adaptatifs, une diminution des comportements inadaptatifs, mais aussi une amélioration des capacités sociocognitives et de la réponse sociale. De plus, l'outil Collège+ a été rapidement pris en main par les jeunes, et ne posaient pas de problèmes d'utilisabilité.

Ce projet a été financé par le Ministère de l'Éducation Nationale.

Poursuite du projet

A l'issue de cette première évaluation et compte tenu des résultats obtenus, l'équipe Phoenix et ses partenaires continuent de développer le projet Collège+. Une première étape a été de proposer une refonte esthétique et fonctionnelle de la solution Collège+. L'idée derrière le développement de cette 2ème version était de rassembler les différentes applications au sein d'un même outil cohérent et harmonieux. Ces nouveaux développements ont permis de publier l'application sur l'AppStore pour qu'elle soit diffusée gratuitement sur les plateformes Apple.

Forts de l'évaluation menée avec la 1ère version de Collège+, la poursuite du projet prévoit aussi d'étendre la solution Collège+ en proposant de nouvelles applications, mais aussi en améliorant les applications existantes. De plus, pour répondre à la problématique de la personnalisation des interventions TSA, les futurs développements prévoient de proposer des supports pour adapter la solution Collège+ au profil de chaque enfant, de façon à répondre aux besoins spécifiques des jeunes avec TSA en inclusion scolaire. Une fois ces nouveaux développements menés, une nouvelle évaluation in-situ sera réalisée, avec l'objectif de valider l'efficacité de Collège+ auprès d'un plus grand nombre de jeunes, et sur une période plus étendue.

La poursuite du projet et le développement de la 2eme version ont été financés par la Fondation Orange.


Participants

Collaborateurs extérieurs



Publications

 

2017

Book sections

titre
France
auteur
Charles Fage, P Moullet, Charles Consel, Hélène Sauzeon
article
Michael L. Wehmeyer and James R. Patton. The Praeger International Handbook of Special Education, 2, ABC-CLIO Corporate ABC-CLIO, pp.26, 2017, 〈http://www.abc-clio.com/ABC-CLIOCorporate/product.aspx?pc=A4262C〉
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.inria.fr/hal-01354195/file/FRANCE-%20Handbook-2_EN-Final.pdf BibTex

2016

Journal articles

titre
Tablet-Based Activity Schedule in Mainstream Environment for Children with Autism and Children with ID
auteur
Charles Fage, Léonard Pommereau, Charles Consel, Emilie Balland, Hélène Sauzeon
article
ACM Transactions on Accessible Computing , ACM New York, NY, USA 2016, Transactions on Accessible Computing, 8 (3), 〈10.1145/2854156〉
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01330442/file/Main.pdf BibTex

Conference papers

titre
A systematic design methodology toward sensor placement
auteur
Maïlys Pointreau, David Daney, Charles Fage, Aurélien Massein
article
10th World Conference of Gerontechnology, Sep 2016, Nice, France. 2016
Accès au bibtex
BibTex

Book sections

titre
Applications Numériques pour la Cognition Sociale pour Favoriser l'Inclusion Scolaire des Élèves avec Troubles du Spectre Autistique (TSA)
auteur
Charles Fage, Charles Consel, Etchegoyen K, Amestoy Anouck, Manuel Bouvard, Hélène Sauzeon
article
V. Brun; J-M. Mazaux; P-A. Joseph; A. Prouteau. La Cognition Sociale, SAURAMPS MEDICAL, pp.85 -109, 2016, 9791030300482. 〈http://www.livres-medicaux.com/la-cognition-sociale.html〉
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.inria.fr/hal-01611303/file/Fage-InterventionTSA%20-%20FULL.pdf BibTex

Theses

titre
Conception et Validation Expérimentale d’un Assistant Numérique pour l’Inclusion Scolaire d’Enfants avec Troubles du Spectre Autistique en Classe Ordinaire
auteur
Charles Fage
article
Sciences cognitives. Université de Bordeaux, 2016. Français. 〈NNT : 2016BORD0111〉
Accès au texte intégral et bibtex
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01384613/file/FAGE_CHARLES_2016.pdf BibTex

2015

Journal articles

titre
Application Mobile d’Aide à la Conduite d’Activités pour l’Inclusion en Classe Ordinaire des Collégiens avec Troubles du Spectre Autistique.
auteur
Charles Fage, Charles Consel, Hélène Sauzeon
article
Rééducation orthophonique, Ortho édition, 2015, 〈http://www.fno.fr/non-classe/reeducation-orthophonique/〉
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.inria.fr/hal-01241439/file/Prompting_TSA%20relu%20Aw%20le%2011.08.15.pdf BibTex

Conference papers

titre
Utilisation de la conception centrée utilisateur dans les applications pour les enfants avec troubles du spectre autistique Vers des outils d’inclusion en classe ordinaire
auteur
Cécile Magnier, Charles Fage, Kattalin Etchegoyhen, Charles Consel, Hélène Sauzeon
article
Colloque des Jeunes Chercheurs en Sciences Cognitives CJCSC 2015, Jun 2015, Compiègne, France. 〈http://cjcsc.sciencesconf.org〉
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.inria.fr/hal-01241286/file/Article_CJC-SC-VF.pdf BibTex

2014

Conference papers

titre
Tablet-Based Activity Schedule for Children with Autism in Mainstream Environment
auteur
Charles Fage, Léonard Pommereau, Charles Consel, Emilie Balland, Hélène Sauzeon
article
ASSETS 2014 - The 16th International ACM SIGACCESS Conference on Computers and Accessibility, Oct 2014, Rochester, United States. ACM, 2014, 〈10.1145/2661334.2661369〉
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.inria.fr/hal-01016044/file/Autism_prompting_application.pdf BibTex

2012

Journal articles

titre
Projet Collège+ : validation d’un assistant numérique pour l’inclusion scolaire de collégiens porteurs d’autisme
auteur
Charles Fage, Charles Consel, Emilie Balland, Damien Martin-Guillerez, Bernard N'Kaoua, Bruno Gepner, Carole Tardif, Hélène Sauzeon
article
Bulletin Scientifique de l'ARAPI, Massy : ARAPI 2012, 8e Journée Régionale de l'arapi Autisme : quelles évolutions et innovations dans les réseaux et dispositifs d'accompagnement ?, 〈http://www.arapi-autisme.fr/publicationArapiL.php〉
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.inria.fr/hal-01241469/file/ARAPI.pdf BibTex